Planter Framboisier Expository Essays

Le framboisier et ses merveilleux petits fruits rouges

Le framboisier est un arbuste fruitier facile à cultiver. Comme les fraisiers, les cassissiers, les groseillers, les muriers, les framboisiers apportent généralement une belle récolte. L’entretien dont notamment la taille permet d’assurer au mieux cette récolte, car elle permet au framboisier de garder toutes ses forces pour la production des fruits. En outre la taille permet également de limiter sa hauteur facilitant la récolte !

Beaucoup d’entre nous ont, ou ont eu, la chance que quelques fruitiers soient plantés dans le jardin d’ornement, nous donnant l’occasion lors d’une balade de découvrir les premiers fruits et de s’en régaler égoïstement, mais avec un plaisir non dissimulé. C’est le cas pour moi du framboisier. il avait été planté entre  2 arbres fruitiers palissés. 2 arbres qui n’ont jamais réellement donné de récolte. Bon. On ne s’en souciait pas. À, l’opposé, le framboisier s’est rapidement mis à produire des récoltes « confidentielles » la première année, puis, avec le temps et quelques bons soins prodigués, il s’est mis à produire des beaux fruits, fermes, sucrés… J’en est encore les papilles remplies de ses saveurs….

Nom botanique :

• Rubus idaeus

Type de plante

 Famille : Rosacées – Rosaceae
• Cycle : Arbuste vivace
• Rusticité : Rustique
• Feuillage : Caduc
• Exposition : Ensoleillée
• Plantation : Automne et printemps
• Floraison : printemps et jusque l’été (framboisiers remontant)
• Récolte : 4 semaines au début de l’été et en automne (framboisier remontant) ou l’été (non-remontants)
• Sol : Tous types de sols
• Port : Arbusif
• Plante mellifère : non
• Entretien : Taille et paillage automne
• Hauteur : 1,50à 2,00 m
• Enracinement : racines
• Origine :  Europe et Asie tempérée (Japon…)
• Rotation des cultures : Arbuste vivace reste en place.

Propriétés du framboisier :

Il existe 2 types de framboisiers : 
• Les framboisiers remontants qui produisent des fruits en 2 saisons, en fin de printemps début d’été et en automne.
• Les framboisiers non-remontants fleurissent au printemps et produiront leur fruits durant 4 à 5 semaines en début d’été.

Santé :

Framboises et mûres possèdent des « anthocyanines »  des flavonoïdes qui génèrent les pigments rouges et noirs aux fruits. Ces fruits possèdent en outre des propriétés antioxydantes qui ralentissent l’apparition de maladies comme les cancers, maladies cardiovasculaires…

• Santé & nutrition : Anti-oxydante, dépurative…
• Vitamines : Les Framboises contiennent de la vitamines C.
• Sels minéraux : Manganèse, Cuivre et fer
• Toxique : Non

Quel sol pour cultiver la framboise ?

• Tous types de sol.

Quand planter le framboisier ?

• De préférence à l’automne : de fin octobre à début décembre.
• Où bien en fin d’hiver jusqu’au début du printemps : de février à avril.

Comment planter les framboisiers ?

• Creusez un trou bien plus grand que la motte du framboisier en conteneur.
• Placez au fond un compost bien mature.
• Placez le plant assez profondément.
• Les jeunes pousses vertes doivent être enterrées
• Rebouchez avec la terre du jardin.
• Tutorez-le pour lui permettre un bon ancrage.
• Arrosez bien.

Si vous plantez plusieurs arbustes, au même endroit. :
• Faites une tranchée en considérant 1,50 m entre chaque pied de framboise.
• Faites-là suffisamment profonde pour recevoir de la fumure (compost) et que les plants soient plantés suffisamment profondément.

Vous le planterez en tranchées plutôt profondes, dans lesquelles vous incorporerez une bonne fumure. Répartissez correctement les racines, et veillez à ce que les jeunes pousses vertes soient enterrées.

Le mot du jardinier amateur :
Les framboisiers sont vendus sous différentes formes :
• En conteneur : de très petits sujets à sujets de moyenne taille.
• En conteneur : en touffe 
• Racines nues, généralement livrés en lot.
Les prix peuvent être très différents. Nous vous conseillons les variétés remontantes de framboisiers, car elles vous permettront de profiter à 2 reprise d’une récolte généreuse pour peu que l’arbuste ait reçu la lumière et la chaleur du soleil !

Entretien :

• Arrosage : pratiquez le régulièrement l’été, mais apport en petite quantité.
• Paillage : un paillage peut-être mis en place après les tailles de l’hiver.
• Fertilisation : En automne et au printemps, mélangez du compost bien mature en le mélangeant avec la terre du pied du framboiser.

Taille du framboisier remontant (dit également « bifère ») :

La taille a plusieurs objectifs car le framboisier dégénère rapidement si on ne s’en occupe pas un peu… :
• Favoriser la fructification en volume et en taille de fruit.
• Améliorer la récolte en privilégiant les plus belles branches.
• Permettre une bonne santé du pied, pour une meilleure résistance aux parasites, comme le ver de la framboise.

La particularité des framboisiers remontants, comme on l’a vu plus haut, c’est qu’ils produisent une récolte 2 fois par an. Les 2 récoltes n’ont pas la même importance, assez faible à partir de septembre sur les nouvelles pousses de l’année, plus généreusement sur la même tige, en fin de printemps de l’année suivante.

Taille dans le courant du mois de juin :
• Éclaircissez le pied de framboise en réduisant le nombre de belles branches à une douzaine par mètre..

Taille d’hiver :
C’est la plus importante, elle prépare le pied pour l’année suivante. Elle permet de bien maitriser la croissance de l’arbuste fruitier.
• Coupez les branches qui ont produit des fruits au ras du sol.
• Supprimez tous les rameaux les plus faibles et les branches desséchées
Le framboisier peut s’étendre hors de sa zone de culture, à partir des racines.
• Supprimez également les branches qui s’éloignent de la souche dans une direction non-souhaitée à l’aide d’une bèche. Sans ce travail, d’année en année le pied de framboisier peut s’étendre jusqu’à devenir plus difficile à maitriser par la suite.

Taille du framboisier non-remontant :

Contrairement aux framboisiers remonatants, les framboisiers non-remontants fructifient une seule fois sur les pousses de l’année précédente. La récolte intervien à partir de mi-juin jusqu’à mi-août, attention toutefois, selon l’exposition, la région, la variété, la durée et la période de floraison peut évoluer. Les cannes qui ont fructifié se dessèchent alors et meurent.

Taille après la récolte :

• Coupez à ras du sol toutes les pousses et les branches faibles.
• Taillez également les branches qui ont donné des fruits et qui commencent à se déssécher.

Taille d’hiver :
• Identifiez les plus belles branches à une douzaine sur un mètre et rabattez les à 1,5 mètre de hauteur.
• Coupez les autres au raz du sol.
L’hiver, sélectionner les cannes les plus vigoureuses et les plus saines en en retenant 10 par mètre linéaire, puis couper les autres à la base. Raccourcir les cannes restantes à 1,60 m env. de hauteur selon la vigueur des plants.

Palissage du framboisier :

Planter un framboisier, notamment avec l’objectif de le cultiver… de le rentabiliser en récoltant de manière optimum, implique de le palisser. Palisser c’est à dire « conduire » la plante, notre framboisier, sur une structure en y fixant les tiges ou les branches à l’aide de liens, pour favoriser la récolte ou « imposer » la forme.

Il existe de nombreuse technique de palissage, passons-en ici quelques-unes parmi les plus utilisées pour la culture de notre framboisier.

Palissage en éventail :

C’est la plus facile à mettre en ouvre, elle est tout à fait adaptée au jardinier amateur. C’est u palissage qu’il est possible de réaliser en espalier c’est à dire contre un mur, ou bien  en contre-espalier entre des cables ou ficelles tendus voir notre illustration. Ici, 2 piquets de 1,80 m de hauteur, entre lesquels sont tendus des fils de fer tous les 40 cm, sur lesquels on vient fixer les tiges 10 ou 12 par mètre maximum. Cette méthode simple permet d’accéder aux fruits très facilement. L’arbuste quant à lui peut respirer, s’aérer, évitant ainsi l’humidité donc les maladies. les fruits sont accessibles et généralement nombreux !

Palissage à la hollandaise :

C’est une méthode plus originale mais qui offre une meilleure rentabilité, car les branches, installée sur 2 fils de fer installés parallèlement entre 2 piquets chacun espacés d’1 mètre. Les fils tendus sont eux placés entre 50 et 70cm en hauteur. Les branches de l’année précédente sont attachées sur les fils, les nouvelles de l’année ne sont pas fixées. Les avantages sont nombreux, car les tiges bénéficient d’un excellent ensoleillement, l’entretien et la récolte sont facilités.
Cette méthode a un impacte et simplifie la taille du framboisier, les tiges de l’année précédente , celles attachées, sont supprimées en hiver et les nouvelles, laissées libres prennent leur place, et fixées sur les fils.

D’autre type de palissage existent….

Palissage en touffe libre :

L’idée ici est de laisser l’arbuste en autonomie de pousse,il est tout de même canalisé entre 4 piquets séparés d’1 mètre de distance, reliés entre eux par des fils, qui limitent son extension. En réalité, en dehors de maintenir la taille, cette méthode n’offre pas d’avantage car la récolte n’est pas facilitée et la densité des branches ressérées ne permet pas toujours d’aérer suffisamment l’arbre et ne limite donc pas quelques « attaques ».

Multiplication du framboisier :

Il existe différentes possibilités comme la division des touffes, bouture des racines, bouture de rameaux. Mais nous concentreront sur la bouture des rameaux, d’une grande simplicité et facilité…. Et qui donne de formidables résultats.

Quand bouturer le framboisier ?

• Au mois de juin idéalement pour les boutures de rameaux feuillés
• En automne pour les boutures de racines.

Comment faire des boutures de rameaux de framboisier avec feuilles :

C’est la méthode la plus simple pour multiplier le framboisier et elle donne de superbes résultats.

• Sur un arbuste sain, coupez un des rameaux de l’année précédente.
• Coupez le rameaux en plusieurs tronçons juste au dessus des bourgeons.
• Chaque future bouture doit posséder 2 bourgeons.
• Vous pouvez mettre de la poudre de bouturage sur la coupe qui sera plantée en terre, mais l’expérience des jardiniers amateur montre que ce n’est pas une étape obligatoire.
• préparez le sol moitié terre de jardin, moitié sable.
• Plantez verticalement les boutures en les enfonçant jusqu’au premier oeil.
• Arrosez régulièrement en très petite quantité.

Récolte :

• Framboisiers non-remontants : début d’été
• Framboisiers remontants : début d’été et automne

Le mot du jardinier amateur :
Selon la variété cultivée, l’exposition ou encore la région de culture, les framboisiers pourront fructifier à des périodes et sur une durée  différentes.

Conservation des framboises après la récolte ?

• Le meilleur moyen de conserver votre récolte de framboises non-transformées, c’est la congélation. Le fruit est généralement bien conservé, attention que le sachet ne soit pas trop chahuté au congélateur sous peine de retrouver un partie des framboises abimées. Il faut savoir que la congélation impacte un peu les qualités de santé notamment la vitamine C qui, si elle ne disaparait pas, diminue largement.
Faire des confitures. Évidemment ici, le fruit est mélangé au sucre, mais c’est le moyen de profiter de framboise jusqu’à la prochaine récolte.
Faire des jus ou des coulis, vous pouvez d’ailleurs congeler les coulis c’est un bon moyen de conserver le produit sans lui ajouter de sucre. Il sera possible de le réutiliser dans une recette de pâtisserie, dans un dessert… 😉 !

Maladies et parasites :

• Les pucerons :

Les pucerons s’installent au dessous des feuilles, les feuilles se déforment, changent de couleur. les fruits peuvent être recouverts de miellat, désagréable et difficile à retirer des framboise sans les abimer.
Traitements des pucerons :
Qui dit pucerons… dit fourmis ! Elles élèvent l’insecte pour en récupérer le miellat.
La glue est alors un bon moyen, même si c’est un traitement préventif à faire rapidement en saison et à refaire après les pluies.
• Le savon noir, lorsque l’arbuste est atteint, pulvérisez un mélange d’eau avec 10% de savon basique (sans additifs).
• Le purin d’orties et le purin de consoudesont des prépartion naturelle totalement biologique, obtenue par macération de feuilles dans l’eau (1 kilo pour 10 litres). Les purins sont utilisé dilués (voir les liens). ils sont tous les 2 très efficaces.

• Le ver des framboises :

Byturus tomentosus est le nom scientifique du ver de la framboise. Ce sont les larves de ce coléoptère qui attaquent le framboisier et les ronces en général. Pour accéder au pollen les coléoptères adultes rongent les boutons floraux. On pourra alors voir les dégâts sur les fruits qui n’arriveront pas à terme ou seront mal formés.
Les traitements du ver des framboises :
Le purin de tanaisie. La tanaisie est une plante qui possède des propriétés naturellement insecticides. En produisant un purin, et en le pulvérisant en préventif et/ou en traitement, on peut facilement éloigné l’insecte de l’arbuste fruitier. la tanaisie est d’ailleurs également efficace contre les pucerons.

Variétés de framboisier :

Framboisiers remontants :

« Héritage » : variété ancienne, aux fruits rouge pâle, très parfumés, doux, sucrés et légèrement acidulés. Les récoltes se passent en aout et novembre.

« Marastar » : une variété parfaite pour la culture en grand pot. Ses fruits sont beaux, rouges et très sucrés, doux, sucrés en nombre. Les récoltes se passent en juin et octobre.

« Zeva » : c’est une variété qui ne nécessite pas de palissage. Ses fruits sont beaux et gouteux. Les récoltes se passent en juin et octobre.

« Fallgold » : Framboisier jaune. Les fruits sont très sucrés et sans acidité, les enfants les adorent. es récoltes se passent en juin et octobre.

Framboisiers non-remontants :

« Malling Promise » : Variété très vigoureuse qui impose un palissage, les fruits sont délicieux, d’un beau calibre. Ses saveurs sont tendres et sucrées.

(… Et bien d’autres variétés… )

Fiche rapide :

Tags: arbuste vivace, exposition soleil, feuillage caduc, fruits rouge, plantation automne, plantation printemps, plante rustique, port arbusif, recolte automne, recolte été, rosaceae, tout sol drainé

Framboisier : plantation et culture

Qui ne rêve pas de framboises goûteuses dans son jardin ? Le framboisier est facile à cultiver, mais pour former de belles haies fruitières, il est préférable de savoir palisser ses tiges épineuses...

Présentation

Le framboisier est un arbuste drageonnant dont les rameaux, appelés cannes, sont légèrement épineux.

Il existe 2 types de variétés :

  • non-remontant : fructifie vers juin-juillet sur les pousses de l'année précédente ;
  • remontant : les pousses de l'année portent des fruits une première fois en septembre, puis à nouveau en début d'été l'année suivante.

Cette caractéristique doit être prise en compte pour la taille des framboisiers.

Framboises au jardin

Achat

Les framboisiers sont vendus sous différentes formes :

  • à racines nues, les plants étant souvent regroupés dans un sachet plastique
  • en godets traditionnels de 9 ou 12 cm
  • en touffes bien venues, sous forme de conteneurs de 2 à 5L.

Les variations de prix sont très significatives.

Si un voisin en possède un buisson, n'hésitez pas à solliciter quelques pieds : la division des touffes sera profitable à lui comme à vous... Procédez alors de décembre à février.

Notre conseil

Choisissez une variété remontante, qui produira des framboises jusqu'à l'automne.

Plantation

Le framboisier pousse partout en France (sa floraison tardive ne craint pas les gelées). La période de plantation à racines nues s'étend de novembre à mars; davantage si vous optez pour des conteneurs. Vous le planterez en tranchées plutôt profondes, dans lesquelles vous incorporerez une bonne fumure. Répartissez correctement les racines, et veillez à ce que les jeunes pousses vertes soient enterrées.

Sol

Le framboisier n'est pas exigeant sur la nature du sol. Il préfère une terre légère et fraîche, plutôt acide (un souvenir de ses origines montagneuses). S'il supporte les sols calcaires, il redoute les sols argileux, trop compacts pour ses racines superficielles.

Exposition

Les framboisiers s'accommodent de la mi-ombre, mais ils produisent des fruits plus sucrés et en plus grand nombre s'ils sont plantés au soleil.

Culture

Le framboisier est un arbuste vigoureux. Si vous n'y prenez pas garde, en quelques années les touffes deviennent inextricables, leur entretien très difficile et les récoltes moins abondantes. Il est préférable de palisser, soit en éventail, soit en "V", selon la méthode hollandaise.

Palissage en éventail

Cette forme est facile, bien adaptée au jardin d'amateur. On peut de la sorte palisser en espalier (contre un mur), ou en contre-espalier (entre des fils tendus).

Montez une armature de fil de fer, constituée de 2 ou 3 rangées tendues à 0,50m - 1m et 1m50 de hauteur. Palissez dessus les tiges en éventail. Vos touffes seront espacées de 1m à 1m50 environ (une bonne moyenne est ensuite de conserver 8 à 12 drageons par mètre linéaire, selon la vigueur des tiges).

Framboisier palissé en éventail

Palissage "à la hollandaise"

Cette méthode plus originale consiste à tendre 2 lignes de fils de fer parallèles, espacées de 1m et placées à environ 60cm du sol. Les cannes d'un an sont attachées sur les fils, celles de l'année sont laissées libre au centre. Cette façon de procéder est très intéressante :

  • les tiges bénéficient d'un excellent ensoleillement
  • l'entretien est grandement facilité
  • on ne se pose plus de question pour la taille : les tiges attachées sont supprimées en hiver; celles du centre sont palissées à leur tour, etc.
Palissage à la hollandaise

Quelques variétés

Remontantes

  • 'Lloyd George' : grosse framboise rouge foncé; juteuse et très parfumée
  • 'Zeva' : grosse framboise bien remontante
  • 'Surprise d'automne' : jaune et savoureuse; récolte tardive

Non-remontantes

  • 'Malling promise' : gros fruit; ferme et parfumée
  • 'Schöneman' : très vigoureuse; production tardive.

>> Lire aussi :

 

Sujets :

Réactions

Marie38
13/02/2018, à

Répondre

Bonjour Homere76, on m'a dit que c'était faux, mais je ne l'ai pas vue de mes propres yeux !

Homere76
05/02/2018, à

Répondre

Quelqu'un peut-il me confirmer ou non s'il est vrai que les framboisiers à fruits jaunes sont moins susceptibles d'être appréciés par les merles et autres oiseaux indélicats ?

Sylvia dr
06/06/2017, à Chênée

Répondre

Bonjour , il n'y a que quelques drupéoles par framboises , donc on sait pas les cueillirs . Que faire ?

Sand 50
26/12/2016, à Saint martin d aubigny

Répondre

Bonjour, svp, j'ai besoin de votre aide, j'ai planté 5/6 framboisier voici un peut près 4 mois de variété différentes, a l'heure d'aujourd'hui, 1 de mes framboisier rouge , n'a plus aucune feuilles,les tiges sont toutes marronnie alors que les autres non, esce normal. Merci pour vos réponses.

Trognon martine
28/08/2016, à St savine

Répondre

Quand faut-il arroser les frambroisiers,et,àquelle frequence.

Voir tous les commentaires (28)

Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *